Dream Force

Bienvenu sur le forum
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Avis a tout les membre de se forum , Vous pouvez via le play Stor télécharger une application ( L'appli Topic’it est disponible gratuitement sur le Play Store et l’Apple Store. Une fois installée, il vous suffira de : 1 - Lancer l'appli Topic'it. 2 - Créer un compte Topic'it en quelques secondes. 3 - Si besoin, re-cliquer sur le bouton ci-dessus pour ouvrir directement le forum dans l'appli. Restez connecté au forum, suivez en direct les nouveaux sujets et messages, gérez vos messages privés et vos amis, soyez notifié en temps réel et participez aux discussions de façon plus rapide et intuitive, … Tels sont quelques-uns des avantages qu’apportera Topic’it à notre communauté. Alors n’hésitez pas à l’utiliser. dreamforce12031961.forum-gratuit.be ) grace a cette appication vous pourrez connecter sur notre forum avec votre [smartphon - tablette et autre ]
Sondage
Quelle mascotte souhaiterais tu avoir?
Reshiram
14%
 14% [ 1 ]
Artikodin
14%
 14% [ 1 ]
Sulfura
0%
 0% [ 0 ]
Ho-Oh
29%
 29% [ 2 ]
Pyroli
0%
 0% [ 0 ]
Noctali
29%
 29% [ 2 ]
Mentali
0%
 0% [ 0 ]
Givrali
14%
 14% [ 1 ]
Total des votes : 7
Derniers sujets
» Soldes de l'éditeur Fallout
par Fondateur Mar 17 Oct - 13:58

» Octobre 2007
par Fondateur Mar 17 Oct - 13:29

» Jeu PS plus octobre 2017
par Fondateur Dim 1 Oct - 16:31

» Pokemon Legendary
par Yaen Dim 2 Oct - 13:38

» Propose DW femelle dans des dream ball
par Saacha83 Dim 15 Mai - 11:02

» Décompte à 100
par Reoman Dim 27 Mar - 14:55

» Chanson de la semaine du 09/02/2016 au 14/02/2016
par BrasierReshiram Sam 6 Fév - 9:36

» C'est ici la réunion des alcooliques anonymes ? Oups excusoyez !
par BrasierReshiram Ven 29 Jan - 20:59

» [Vf] Hoopa et le choc des légendes !
par BrasierReshiram Mer 27 Jan - 13:18


Partagez | 
 

 La fin d'un maréchal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oncle Archibald
Comité de Lecture
Comité de Lecture
avatar

Messages : 92
Poke€ : 410
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/09/2014
Localisation : Moscou, Union Soviétique

24102014
MessageLa fin d'un maréchal

1er Juillet 1944, base soviétique de Varsovie, 13h30.

Le petit groupe d'hybrides a profité du beau temps qui règne dans les plaines polonaises pour sortir un peu, prendre du grand air, manger à l'extérieur....

Les repas soviétiques sont bien plus copieux que ceux des allemands, permettant de manger largement à sa faim. Dans la plaine, les huit hybrides (Phinorex dort à la base) ont mis en cercle quelques troncs d'arbres, afin de pouvoir s'y asseoir et y manger tranquillement. S'ils ont finis depuis une petite heure, tous les gijinkas sont restés assis sur les troncs : Lord W avait réussi à dénicher une guitare à la base, et l'utilisait à merveille tout en chantant d'une voix douce, bien différente du grave qu'il avait habituellement. Il pouvait changer sa voix de manière impressionnante, bien plus que n'importe qui.

« Cœur à vendre, pas à vendre, à donner... un peu naze, un peu d'occase, un peu cassé... cœur en miettes, en détresse, en compote.... En morceaux, en lambeaux, au fond des bottes... »

Enfin, tous les hybrides, pas tout à fait. Kloana et Lugulabre s'étaient réfugiés derrière un groupement d'arbres, ne supportant pas le Kyogre. Malgré le fait qu'elles se détestaient, leur haine envers le nouveau venu était encore plus grande. La Créfollet prit la parole en premier :

« Toi aussi, tu le déteste ? ... »

« Comment apprécier ce type ? Il m'énerve, mais à un point... et je n'ai pas du tout confiance en lui. Il y a peu, il était encore notre ennemi, et il nous aurait traités de « Bolcheviques »... »

« Oui... je ne comprends pas pourquoi il nous a ramené Kitsu et Guanta... »
« Peut-être pour gagner notre confiance, afin de nous jouer un sale tour au nom de ce fameux « Lord Churchill » ... »
«Sans doute... mais il a gagné la confiance des autres... »
« Ils sont bien trop naïfs, cela provoquera leur perte. »
« Tu crois qu'ils auraient eu raison de la faire ? »
« L'avenir nous le dira, mais c'est très peu probable... »

La voix du nouveau venu se faisait encore entendre :

« J'ai rangé ma guitare, et fermé mon studio... arrêté la musique, et arrêté les mots ! »



Dans le même temps, dans une pauvre maison de Berlin, une réunion de la plus grande importance se tenait. Mais elle n'était pas entre membres du gouvernement, mais entre quelques hommes en uniformes. Le plus grand avait une casquette de maréchal mais ne paraissait pas très vieux, les autres étaient des généraux divers d'âge allant de la quarantaine à environ soixante-dix ans.

Le plus grand, qui semblait être le chef, pris la parole.

« Bien, maintenant que tout le monde est là, nous allons revoir le plan. »

Il pointa une carte d'une partie de la ville, accrochée au mur.

« La cible passera sur ce boulevard, escortée par une dizaine de Panzer II. Une vingtaine de Panzer V sortiront des rues perpendiculaires et la pulvériseront. L'escorte ne pourra rien faire, les Panzer II ne pouvant que combattre l'infanterie. Au même moment, une cinquantaine de chars Panzer IV se présenteront devant le Reichstag. Je commanderais cette force. Si les forces ennemies se rendent immédiatement, je prendrais aussitôt en charge les négociations avec Staline et le contact avec notre filière italienne. Si le Reichstag résiste, nous le prendront d'assaut, et dès qu'il tombera, j'annoncerais la prise du pouvoir et je commencerais les négociations et les contacts avec nos alliés et les forces du pacte de Moscou. Des commandons attaqueront les appartements de Goering et Donitz. Toute nos forces sont prêtes, messieurs ? »

Un des généraux se leva et prit la parole.

« J'ai rassemblé 45 Panzer V, que feront nous des 25 exemplaires non utilisés ? »

« Eh bien, ils se joindront à nos Panzer IV ! »

Un autre officier questionna le chef.

« J'ai rassemblé une dizaine de Tiger et près de 100 Panzer III. Qu'allons-nous en faire ?

« On les utilisera pour sécuriser la ville ! »

Un vieil homme se leva avec difficulté, et s'adressa d'une voix chevrotante à celui qui dirigeait l'opération.

« Monsieur, j'ai rassemblé toute les prises qu'Hitler avait faites dans mon pays... du moins, tout ce que j'ai pu trouver... 200 vieux FT-17, 300 R-35, 250 H-35,38 et 39, 100 Somua S-35 et 50 B1-Bis. Vous n'avez pas cité ces tanks dans votre liste... qu'allez-vous en faire ? »

« Monsieur Pétain, je compte vous confier le commandement de la force qui doit empêcher les fidèles du Führer d'empêcher le coup d'état. Vous allez encercler la ville et peut-être supporter le choc des forces loyalistes pendant quelques heures, mais cela ne devrait pas durer longtemps. L'ordre de capitulation sera rapide, ne vous inquiétez pas. »

« Merci, monsieur Rommel, je prends compte de cette faveur que vous m'accordez... »

Le vieux maréchal se rassit et plongea dans ses pensées, tandis que de nombreux officiers questionnaient le planificateur. « Que faire des Sherman capturés ? J'ai 200 Panzer II, que dois-je en faire ? Et mes Flakpanzer, seront-t-ils important ? Mes Jagdpanzer IV pourront élimer une attaque de blindés lourds, où dois-je me positionner ? J'ai de nombreux Stug III, on en fait quoi ? »

Le français ne prêtait pas attention à ces autres conspirateurs, il s'était déjà enfoui dans ses pensées et ses souvenirs. Il allait à nouveau commander au feu, malgré sans grand âge... il se souvenait des combats de 1914, quand il commandait au front... l'horreur des tranchées, les cadavres, les charges mortelles... Puis des années 1917 et 18, quand il commandait de puissantes forces, loin des combats... il a été considéré comme l'un des sauveurs de la France pour ça, mais en réalité, les sauveurs étaient les hommes des tranchées... puis vint la période noire où il dirigeait Vichy, ce qui lui valut d'abord d'être encore plus adoré, et enfin d'être haï comme la peste, et maintenant, il était là, avec des officiers allemands, à préparer un des plus grand événements de l'histoire, en tant que seul représentant de la France dans un nouveau basculement du monde... Le destin l'avait-t-il choisi, où s'acharnait-t-il sur lui ? C'est bien dur de le savoir...

Il fut sorti de ses pensées quand la réunion se termina. Il quitta les lieux dans la même voiture que Rommel, et regagna son hôtel particulier en Allemagne. Le vieil homme s'endormit, fatigué d'être sortit de sa vie, très calme d'habitude. Il ne se réveillera jamais, pris par son âge, et mourut sans le savoir, après avoir réglé un des détails les plus importants d'un événement crucial de l'histoire.

Le destin avait-t-il emporté un héros, vainqueur de Verdun ou un monstre, chef de Vichy ? Ou alors... les deux ?
Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Maréchal Erwin Rommel.
» Maréchal des logis du 1er rgt de Carabiniers
» Maréchal Soult - Métal Modèles 54mm
» [Terminé] maréchal ferrand
» Louis Brun de Villeret aide de camp Maréchal Soult
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

La fin d'un maréchal :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

La fin d'un maréchal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Force  :: Espace Membre :: Les blogs des membres :: Blog de Francisco Franco-
Sauter vers: